La Ferme du Boskopf scea

72 Chemin Merbaechle
68550 Saint-Amarin
Mobile : 06.61.57.69.15
de la ferme à l'auberge, et aux marchés

Boskopf 01

BOSKOP602

Boskopf 08
Boskopf 06



















nous fabriquons : 
Du bargkas, de la tomme, du munster, des fromages frais, du bibalakass, du fromage blanc battu, des yaourts, des flans au caramel et au chocolat

BOSKOP 02

BOSKOP 5

Boskopf 03

BOSKOP 4 















 
 Boskop 9
Boskop 10

   Produits de la ferme en vente à la réception de l'Auberge du Mehrbachel et sur les marchés.
   Mardi : 16h-18h et du Mercredi au Dimanche : 10h - 18 (fermé le lundi et mardi midi)


La Ferme du Boskopf

 Nom :  Famille  Kornacker •  Pierre-Edouard.
 Tél. : 06.61.57.69.15 
Géo :  Haut-Rhin - Saint-Amarin - Geishouse -  Vallée de la Thur

nous fabriquons : 
Du bargkas, de la tomme, du munster, des fromages frais, du bibalakass, du fromage blanc battu, des yaourts, des flans au caramel et au chocolat,

BOSKOP 02 Produits de la ferme en vente à la réception de l'Auberge > click bl 30   ici

 Mardi : 16h-18h et du Mercredi au Dimanche : 10h - 18 (fermé le lundi et mardi midi)


Boskop 9  nous sommes sur les marchés :

- les 1er vendredis du mois à Schweighouse-Thann (avril à octobre)  •  17h - 20h
- les 3èmes jeudi du mois à Aspach le haut (avril à décembre)  17h - 20h
- tous les mardis à Bussang (juillet et août)  •  17h - 21h
 

  : Parking privé   Langues pratiquées : Allemand   und M'r redde oÏ Elsässisch 

Présent : - sur la page de Saint-Amarin   ici -  sur la page de la Vallée de la Thur    ici

Lien facebook    •    @@@ contacter    l'@    •   Notre site     Résultat de recherche d'images pour    

Depuis 2013, Pierre Kornacker exploite la ferme du Boskopf au lieu-dit du Mehrbachel, site incontournable sur les hauteurs de Saint-Amarin dans la vallée de la Thur (Haut-Rhin).
Avec son frère François, Pierre est la 5ème génération de la famille Kornacker à être installée au Mehrbachel...une vraie histoire de famille !
La ferme de Pierre compte une trentaine de vaches : des Vosgiennes en majorité, mais aussi des Tarines et des Montbéliardes, qui à la belle saison profitent des pâturages et en hiver sont nourries avec du foin. Pierre élève également une dizaine de cochons par an qui eux, sont nourris avec du petit lait et du pain dur.
Comme souvent en agriculture de montagne, sans avoir un label particulier, l'élevage se pratique de façon extensive depuis des siècles avec une utilisation raisonnée et le légendaire bon sens paysan.
Itinéraire Départ

Commentaires